Mes nains ont fait leurs nuits à 2 mois et 2,5 mois. Là tu vas peut-être te dire « Oh la chance ! ». T’énerve pas trop ! Le nain est fourbe ! 

Vers 9 mois SweetPrincess a commencé à tenter sa chance, suite à plein d’attaques microbiennes (tu sais, le petit moment où tu ne sais pas si ton nain tire sur la corde ou s’il est encore malade. Ben j’te l’dis, il tire sur la corde !). Mais on a miraculeusement tenu le cap. Par contre, quand elle est rentrée à la crèche à 16 mois, finito ! Ca a duré jusqu’à ses 2 ans. L’enfer ! Quand elle a redormi, je suis tombée enceinte de LittlePirate. Je te fais grâce de la période (juste avant ses 3 ans) où elle est passée à un lit « de grande » et où elle se relevait 10 fois, si bien que nous n’avions plus de soirées… 

Bref, déjà avec l’aînée, tu l’as compris, on a bien galéré et fait des erreurs comme se lever au premier pleur. 

Avec le deuz, forcément, on s’est dit qu’on ne nous y reprendrait pas. Pas question de se lever au premier bruit (ça tombe bien, sa chambre est plus éloignée de la nôtre) ! Du coup, LittlePirate a attendu plus longtemps pour commencer à nous faire marcher. Il a fait ses nuits jusqu’à septembre ou octobre (avec des ratées, hein, comme tous les nains). Ensuite, l’âge des terreurs nocturnes aidant, il a décidé que c’était beaucoup mieux de les finir dans notre lit (et quand je dis finir, des fois c’est vers 1h du mat’ !). C’est un peu ma faute, parce que j’ai privilégié mon sommeil. Ben oui, dans 95 % des cas c’est moi qui me lève. Et, j’avoue, je préfère qu’il se rendorme (et moi aussi donc !) avec nous plutôt que de le bercer 30 mn sans certitude de résultat (oui, j’ai déjà testé à maintes reprises). Je privilégie aussi le sommeil de sa sœur (qui dort dans la chambre d’à côté) donc je ne peux pas le laisser brailler (et accessoirement, j'aime pas !). Mais le nain il a bien compris le truc et maintenant quand j’arrive il a sa tétine, son doudou et sa bouteille d’eau sous le bras. Allez maman, on y va ! L'endormissement n'est pas au top non plus (même s'il s'endort seul dans SON lit) car long (le nain luttant contre le sommeil).

Bref, on a fini par se dire que ce n’était plus possible et que peut-être il nous fallait un coup de main. J’avais lu un article sur Aude Becquart chez Marie des mamanstestent. Et je suis retombée sur un témoignage sur ce coaching sommeil il y a quelques jours ici. Donc voilà, c'est fait, le rendez-vous est pris.

Je reviens dans une semaine pour l'épisode 2 (grosse pression, maintenant je suis obligée de l'écrire même si c'est un flop total !).

En attendant je te laisse avec la chanson incontournable des jeunes parents (chantée maintes fois à SweetPrincess bébé)

Benabar - La Berceuse (audio)