6 mois d'amour ©Kid Friendly

Déjà une demie année à tes côtés. J'ai l'impression de ne pas avoir vu s'écouler les 3 derniers mois qui t'ont vu passer de petit nourrisson à beau poupon. Depuis que tu vas bien et que nous avons commencé à revivre une vie normale, j'ai l'impression que le temps s'est accéléré. Ces dernières semaines tu as tellement poussé ! 1 cm de plus en 15 jours à la dernière visite chez le pédiatre. Tu en as profité pour lui montrer à quel point tu fais ce que tu veux de moi. Tu t'es retournée pour la première fois ventre/dos devant elle, alors qu'à la maison, tu préfères râler pour que je le fasse pour toi. Bébé 1, mother 0 !

Ces temps-ci tu as bouffé du clown. Tu est tout le temps hilare. Visiblement la vie dans cette famille de maboules (comme dirait ma chère amie C. qui est à l'autre bout du monde et qui me manque) te fait bien marrer. Il faut dire qu'entre SweetPrincess qui t'apprend à faire le koala autour des arceaux du tapis d'éveil et LittlePirate qui te montre comment faire le monstre, il y a de quoi ! Je tiens à te dire que tu es le premier bébé de moins de 6 mois que j'ai vu s'amuser à imiter le monstre (crrrrr). No comment !!!

Tu ne manifestes aucun intérêt pour la position debout. Tu cherches à te redresser mais tu ne tiens pas encore assise. En revanche, tu sembles penser que tu as 9 mois et pas 6. Pour toi il a fallu brûler les étapes de la diversification et introduire un vrai repas le soir et des laitages parce que le biberon, c'est pourri. Par contre l'odeur du Münster fondu te rend extatique ! Tu décides parfois que la compote c'est mieux à la gourde qu'à la cuillère. Tu n'aimes pas prendre ton biberon couché (c'est bien connu, c'est pour les bébés !). Et tu sembles entrer déjà dans l'angoisse de la séparation. Il t'arrive de pleurer à l'instant où je sors de ton champ de vision (ce qui n'arrive pourtant pas souvent !). .

Les gens s'extasient sur ta coolattitude partout où je vais. Tu peux toutefois te transformer en mini-despote à la maison. Même si la seule chose qui peut vraiment te faire hurler à la mort, c'est la faim. Tu es cool oui, mais tu as un sacré caractère ! Tu sais exactement ce que tu veux. Autant de détermination dans un si petit être m'impressionne ! Je me dis qu'on va bien se marrer quand tu vas grandir !!!

Ce mois-ci tu nous as un peu malmenés côté sommeil (j'avais bien dit qu'il ne fallait pas faire la roue pour les nuits commencées de bonne heure car tout se paie !!!). Heureusement les choses semblent rentrer dans l'ordre avec ton changement de régime alimentaire. Tu dors encore dans ton petit berceau près de nous. Je sais bien que c'est la fin alors j'en profite encore un peu...

Tu me fais rire quand tu te jettes sur moi la bouche grande ouverte comme si tu allais me dévorer. C'est plus d'l'amour, c'est d'la rage ! Et tu fais des bruits de succion qui ressemblent à des bisous. Il faut dire que je pourrais t'user à force de te bisouiller et que je te dis tout le temps que je vais te manger. Quoi de plus normal que tu m'imites...

On vit toujours un peu collées serrées toutes les 2.Je profite de toi à 200 % pendant cette parenthèse un peu enchantée où je ne travaille pas. Et je sais que ce temps que je te consacre fait de toi une petite fille confiante qui n'a pas peur d'explorer le monde. D'ailleurs, tu n'es absolument pas sauvage. Tu souris à tout le monde. Tu as le rire moins facile qu'avant par contre (sauf avec SweetPrincess). Tu grandis. Il ne suffit plus de te gratouiller le ventre pour te faire rire.

Ma douce, ma rieuse, ma gracieuse, ma déterminée, mon gluon, ma comédienne, mon arnaqueuse, ma câline, mon ver de terre, mon koala, mon petit soleil, mon 3e amour. Dans quelques jours nous fêterons notre premier Noël à 5, notre premier Noël avec toi. What else George ?