11 mois de TinyFairy ©Kid Friendly

Mon petit chat, il y a un an, tu dansais dans mon ventre et aujourd'hui tu t'apprêtes quasiment à souffler ta première bougie. Le temps file... Si vite, si vite... J'ai un peu la chouine en pensant à l'oisillon tout frêle sorti de mon ventre et en te voyant t'entraîner à marcher. On y est presque, tu as déjà fait un ou deux pas toute seule...

Je n'avais pas mesuré, je crois, à quel point le 3e enfant s'entêtait à grandir vite. Je ne suis pas prête moi mon petit chat ! Le bébé placide entre toutes circonstances ou presque laisse déjà parfois la place à la petite fille entêtée, décidée, charmeuse et comédienne. Tu es le yin et le yang ces derniers jours...

 

Côté Yin, tu es une vraie drama queen. Quand on te refuse quelque chose, tu chouines et tu te caches le visage avec les mains. Je pense que tu concours pour le César du meilleur bébé acteur. Tu es plutôt douée, il faut le dire !!!

Te faire manger a viré au combat. Mon côté bordélico-maniaque rêve de te Dexteriser, de bâcher le sol, d'enrouler la chaise haute de cellophane et de te faire manger en combinaison imperméable intégrale ! D'autant que tu adores mettre les mains dans la purée et te les passer dans les cheveux. On a atteint des sommets le jour où tu as mangé le hâchis parmentier de papa à la main. Ce jour-là, j'ai baissé les bras sur ce combat perdu d'avance. Je voulais juste que tu manges ! Sinon nous avons à peu près trouvé la parade à ta soudaine rebellion contre les purées, en te donnant à côté quelque chose en morceau à manger, pour t'occuper pendant qu'on enfourne les cuillérées.

Si tu n'es pas prêtes pour le tout morceau, tu t'intéresses de plus en plus en plus à nos assiettes et tu as goûté (avec tes 8 dents) les fraises, les framboises, beaucoup de légumes en morceaux et même une chips que tu as volé lors d'un apéro.

Tu détestes les petits pots pour bébé, fussent-ils bio. Peu passent le crash test de ton palais délicat. Il faut dire que tu aimes les choses goûtues. On commence d'ailleurs à cuisiner sans sel pour que tu puisses manger comme nous.

Te changer est toujours délicat (plus avec moi que ton papa) et je vais devenir experte pour mettre des couches classiques debout !

Tu nous as aussi malmenés de nombreuses nuits, faisant la fête dans notre lit, nous marchant dessus, jusqu'à ce que j'ai le déclic et que je tienne bon. Depuis, tu dors dans ton lit, ouf !

Tu es moins câline, même si tu as toujours tes moments koala, chaque jour, où tu ne veux que mes bras.

Tu adores l'eau et tu te transformes en furie quand on te sort du bain.

 

Côté yang, tu es capable d'être un vrai bébé témoin quand on voit du monde et de charmer toute l'assistance, enfants compris. Tu as été exemplaire pendant la journée de ton baptême.

Tu dis maman mais toujours pas papa, tu dis "nan, nan, nan" et tu répètes parfois des mots : hop, caca, blablabla. J'ai entendu un "main" la dernière fois quand tu voulais que je te fasse marcher. Je ne sais pas si j'ai rêvé.

Tu es une warriorette ! Tu t'es réveillée grognon, mais sans souci de ton opération. Tu as voulu crapahuter à peine sortie de la salle de réveil. On a même crû que tu allais faire tes premiers pas là, perfusion au pied.

Tu imites tout. Les sons qu'on fait. Tu fais semblant de téléphoner (tu adores d'ailleurs me piquer mon téléphone et tu fais glisser ton petit doigt sur l'écran, impressionnant !). Tu essaies de faire les marionnettes avec tes mains mais ce n'est pas encore ça.

Tu adores les poupons et tu piques volontiers Jérôme à ta soeur. Et le chiot en peluche de LittlePirate.

Tu transportes ton doudou lapin dans ta bouche comme un petit fauve et ça me fait marrer.

Tu es solaire. Tu danses sur la musique, tu chantes en charabia, tu t'applaudis, tu ris facilement, tu fais l'andouille avec les frangins.

Happy 11 months ma douce, ma têtue, ma rieuse, ma pressée, ma courageuse, mon koala, ma charmeuse, mon point final. Love you so much.

11 mois de TinyFairy ©Kid Friendly