Première semaine confinés.

On a attaqué en mode freestyle genre faire un planning de travail pour les enfants c’est un peu too much non ? J’ai vite déchanté. Je savais déjà qu’on ne s’improvisait pas instit ou prof, mais en télétravaillant, même de façon light, c’est chaud-chaud ! Finalement on va peut-être faire un planning en fait !!!

Et puis j’ai eu grave la chouine en entendant les rumeurs de confinement de 45 jours et en réalisant que je n’étais pas prête de revoir mes parents, eux qui habituellement sont à la maison presque tous les soirs pour s’occuper des nains... Et j’ai eu peur pour la première fois je crois... Peur pour eux, peur pour les nains... Et finalement je crois que les mesures annoncées lundi soir ont paru des mesurettes à tous les gens sensés qui étaient prêts à un confinement dur pour que l’on s’en sorte... 

Passé le premier jour, j’ai essayé de cadrer un peu plus la journée de travail des nains. Les journées sont passées très vite, tellement on était occupé... Pour la lecture et l'oisiveté tu repasseras. Ou alors c’est qu’on doit vraiment mal s’organiser... 

Il a fallu acheter une imprimante en urgence pour la collégienne sinon c’était ingérable ! 

On a commencé à se créer de nouveaux petits rituels avec la famille, les amis, les collègues. On s’est envoyé des blagues de confinement. Les nains ont fait leur cours de musique en FaceTime et c’est important je crois de garder cette routine. 

 

Nos petits bonheurs

  • Habiter cette maison où nous avons assez d’espace pour nous 5 (même si on n’est pas prêt d’avoir la verrière de séparation de notre chambre ah ah). Je mesure vraiment notre chance d’avoir un jardin, tellement essentiel ces jours-ci (d’ailleurs ni les nains ni moi ne sommes sortis dans le rue cette semaine). 

Magnolia Forever ©Kid Friendly

  • Pâtisser à tout va (on va finir fat !). On s'est même essayé aux religieuses, mais notre recette de pâte à chou est à changer. Par contre la crème pâtissière au chocolat de MonsieurChéri était très bonne

Goûter de confinement ©Kid Friendly

  • Pique-niquer dans le jardin sur une idée des nains

Premier pique-nique au jardin ©Kid Friendly

  • Passer du temps avec eux 
  • Les voir très complices hier soir où ils ont voulu dormir ensemble

Pyjama party entre frangins ©Kid Friendly

Parfois j’espère qu’il sortira du joli de cette période. Qu’on changera notre manière de consommer. Qu’on prendra plus la mesure de ce qu’on a et de ce qu’on risque à sur exploiter la terre... Qu’on mettra des moyens dans notre système médical avant qu’il ne courre définitivement à sa perte et dans l’éducation avant que tout le monde ne devienne crétin... Et puis je vois des cons qui sortent malgré le confinement ou qui abandonnent leur animal de compagnie par peur qu’il leur refile le coronavirus et je me dis que l’homme n’apprendra jamais rien...

En attendant, je pense aux soignants que je remercie de tout cœur de leur travail pour nous. Je pense à tous ceux qui continuent de travailler parce qu’on a besoin d’eux (et auxquels on ne prête pas forcément attention d'habitude) : les routiers, les livreurs, les facteurs, les éboueurs, les caissiers, les employés de banque et tous ceux que j’oublie et qui nous aident au quotidien. Je pense aux instit et profs qui assurent à distance (big up pour la prof de maths de SweetPrincess qui fait des cours en vidéo) Je pense aussi à ceux qui sont confinés seuls et je mesure ma chance d’être avec ma famille (même si on finira peut-être tous par s’entretuer !!!). 

Le titre vient du film Un jour sans fin, bien entendu...

Les petits bonheurs en mode confinés, RDV de Féelyli.