Une semaine à New York ©Kid Friendly

J'avais adoré mon circuit sur la Côte ouest des Etats Unis il y a 12 ans et pour mes 40 ans mon rêve était d'aller découvrir la mythique New York. Nous sommes partis 5 jours (4,5 vraiment sur place) et nous avons choisi de faire quasiment tout à pieds (nous avons pris le métro 2 fois seulement). Nous avons sans doute vu moins de choses avec ce parti pris, mais c'est ainsi que nous aimons découvrir une ville. Le séjour était génial et forcément je rêve d'y retourner. J'adorerais voir New York sous la neige et faire découvrir la cité qui ne dort jamais à mes nains...

 

New York thoughts

Les premières fois ne sont pas si fréquentes à mon âge avancé alors j'ai essayé d'enregistrer toutes mes premières impressions pour me souvenir. Les images, les odeurs... J'ai noté toutes mes réflexions. J'ai adoré la vue de l'avion où tout ressemble à une maquette. Les villes aux rues rectilignes (versus le bordel français), les piscines, les terrains de sport qui ressemblent à des jouets. A la descente de l'avion, j'ai traqué tous les détails typiques : les gros trucks (camions) américains, les bus scolaires jaunes, les échelles à l'extérieur des immeubles comme dans les séries TV...

J'avais peur de me sentir toute petite face aux énormes buildings, un peu perdue, mais New York est une ville où on se sent à l'aise, en sécurité.

A Manhattan j'ai eu l'impression d'être dans Un jour sans fin et de voir défiler les journées avec la même routine qui recommence chaque jour inlassablement : la ville se lève très tôt (à 6h la ville est déjà animée),  le personnel est présent très longtemps avant l'ouverture des magasins pour tout préparer, l'agitation monte très vite. Le soir on range les food carts (comptoirs de nourriture ambulants), on sort d'énormes poubelles et rebelote le lendemain.

L'écologie ne m’est pas apparue comme une priorité pour les New Yorkais (mais peut-être qu'on donne la même impression) : peu de recyclage, beaucoup beaucoup de vaisselle jetable, les montagnes de poubelles sorties tous les soirs...

Il y a des mini foodtrucks à tous les coins de rue qui proposent tout ce qu'on peut imaginer et à toute heure : petits déj, jus de fruits frais, hotdogs, bretzels, nourriture halal, etc. D'ailleurs la ville sent les burgers, les hotdogs (et les égoûts aussi un peu...). Le jour où nous sommes arrivés la rue de notre hôtel sentait le popcorn (oui, il y a même des foodtrucks de popcorn !).

Food carts New Yorkais ©Kid Friendly

Le métro m'a paru très vieillot. La différence avec le nôtre c'est qu'il fonctionne 24h sur 24 et sans grève. Ouaip. Les Américains ont d’ailleurs un sens du service que nous n'avons pas. Dans les magasins ou musées, ils ont toujours un petit mot gentil ou sont prêts à aider. Il y a aussi plein de petits boulot pour indiquer la caisse ou file à prendre, mettre les courses en sacs... La mise en place est soignée.

 

Mes incontournables pour un premier séjour

L'Empire State Building. L'intérieur art déco est très sympa. Mais surtout, surtout, nous avons adoré la vue à couper le souffle sur New York. Wahou ! La visite se déroule en 2 temps (3 si vous montez au 102e étage). Un premier arrêt avec une salle vitrée panoramique puis le 86e étage en plein air (prévoir une petite laine, ça peut souffler). L'idéal est d'y aller tôt le matin (vu qu'on était réveillé à 5h du mat' et qu'il ouvre à 8h, pas trop difficile !) pour éviter la foule.

Empire State Building ©Kid Friendly

Vue de l'Empire State Building ©Kid Friendly

En haut de l'Empire State Building ©Kid Friendly

On top of the world ©Kid Friendly

Le Metropolitan. Le lieu en lui-même est sublime. Le Met est très grand. Nous avons dû l'arpenter pendant 4 heures et nous aurions pu y rester plus longtemps ! Avec des nains, mieux vaut choisir des thématiques (au bout de près de 4h même moi je saturais un peu et j'ai buggé sur la peinture) plutôt que de vouloir tout faire. J'aurais privilégié la collection égyptienne qui est éblouissante.

Metropolitan Museum of Art ©Kid Friendly

La visite de la Statue de la liberté et Ellis Island. A faire rien que pour la croisière avec cette vue magique sur New York. Un premier arrêt nous emmène voir la Statue de la Liberté. Le musée est sympa car il explique toute la genèse du projet, comment Bartholdi a créé la statue et sa construction. A noter que pour monter dans la couronne il aurait fallu réserver des mois (voire un an) avant. Nous nous sommes donc contentés sans regret du piédestal.

Statue de la liberté ©Kid Friendly

Ellis Island, la seconde partie de la visite est notre gros coup de coeur. Cette île était la porte d’entrée des migrants. L'exposition "Through America's gate" du musée de l'immigration est captivante et très émouvante. Elle retrace pas à pas l'expérience des migrants qui étaient soumis à une inspection afin d'écarter les malades, les handicapés et les criminels. Si la plupart des migrants ne restaient que quelques heures sur Ellis Island, d'autres y transitaient bien plus longtemps dans l'attente des tests supplémentaires ou d'une audition. Ellis Island décrite comme l’île de l’espoir et des larmes. Espoir pour ceux qui venaient retrouver leur famille et commencer une nouvelle vie. Larmes pour les 2 % qui se voyaient refuser l'entrée sur le territoire américain.

La visite des 2 îles nous a pris environ 4h30 (dont 1h30 dans le musée d'Ellis Island que nous n'avons pas fait en entier). Je pense que nos nains (2,5 à 9 ans) auraient été un peu jeunots pour profiter du musée de l'immigration, sauf à bénéficier d'une visite guidée. Avec eux j'opterais sans doute pour la croisière Circle Line, plus croisière de plaisance.

Croisière Statue de la liberté ©Kid Friendly

L'American Museum of Natural History. J'ai beaucoup aimé la façon de mettre les animaux naturalisés en scène. C'est beaucoup moins glauque que notre grande galerie de l'évolution (bon hormis leus vitrines où les animaux sont présentés accrochés par la tête, là c'est horrible !).

Les vitrines sur les différentes civilisations et leurs évolutions et coutumes avec maquettes, mannequins costumés mis en scène, etc. sont très intéressantes. La partie sur les dinosaures est également chouette. Pour les nains, on peut aborder le musée sous l'angle "Une nuit au musée" et s'amuser à retrouver Dum-Dum, Rex... J'avoue que même sans gamin, ça nous a bien amusé !

American Museum of Natural History ©Kid Friendly

Central Park. J'ai aimé la quiétude du parc au milieu de l'agition de Manhattan. Les bruits y sont étouffés. Et le parc est rempli d'écureuils peu farouches. On a même croisé une famille de ratons laveurs ! J'aurais adoré y faire de la barque ou y patiner (mais l'installation de la patinoire de Noël n'était pas encore achevée).

Ecureuil de Central Park ©Kid Friendly

Central Park ©Kid Friendly

Spéciale dédicace à Audrey Madame ©Kid Friendly

Times Square. J’ai adorée et été totalement fascinée par Times Square, lieu mythique que l’on voit partout dans les films. C’est endroit est totalement fou, démesuré, grandiose avec ses écrans géants et lumières. J’ai eu du mal à croire que j’y étais pour de vrai.

Je regrette ++ de ne pas avoir vu de comédie musicale à Broadway et c'est là l'un de nos fails. Mieux vaut réserver ses places AVANT le départ (j'aurais dû écouter ma copine !). Nous voulions voir Waitress et sur place, même à 50 % chez Tkts, les places étaient à 102$ pièce. Gloups. Nous avons vu le jour de notre départ que Tix sur Time Square les proposait à 79$. Fail bis.

Mythique Times Square ©Kid Friendly

Times Square ©Kid Friendly

Le Pont de Brooklyn. Son architecture est superbe et fascinante. Et nous avons aimé nous promener le long des quais de Brooklyn. Un quartier beaucoup plus résidentiel et familial que Manhattan.

Pont de Brooklyn ©Kid Friendly

Vue du pont de Brooklyn ©Kid Friendly

J’ai aussi adoré voir la patinoire du Rockfeller Center (que l'on voit dans Maman j'ai raté l'avion), le Flat Iron, entrer dans la superbe cathédrale Saint Patrick arpenter la High Line (parc suspendu aménagé sur d'anciennes voies ferrées aériennes à l'image de la coulée verte parisienne) et les différents quartiers : Chinatown, Little Italy, Greenwich Village...

Flat Iron ©Kid Friendly

Chinatown et Little Italy ©Kid Friendly

 

Pas incontournables

Le 9/11 Museum. A refaire, je n'irais pas au musée du mémorial du 11/09. Je me contenterais des deux bassins extérieurs avec les noms des victimes gravés autour.

Je trouve beau d'avoir inscrit le nom des victimes pour se souvenir de ces héros ordinaires. En revanche, le musée frise le voyeurisme et MonsieurChéri et moi en sommes sortis complètement plombés. Je déconseille d'ailleurs totalement de le faire avec des enfants. La seule chose que j'ai vraiment aimé c'est le film qui montre la construction du One World Trade Center et surtout le processus de deuil et de reconstruction de la ville, avec des messages d'espoir très forts.

One World Trade Center ©Kid Friendly

Top of the rock. J'ai été moins séduite par Top of the Rock que par l’Empire State Building. Je ne sais pas à quoi ça tient. La nuit ? L’espace moins large pour circuler (MonsieurChéri a d'ailleurs eu le vertige) ? Malgré une demande en mariage faite sous nos yeux, je suis restée sur ma faim et à refaire je n'y retournerais sans doute pas. Nous voulions y monter à la tombée de la nuit, mais même avec le CityPass il fallait réserver un créneau et l'attente était de 2h. C'est clairement une info que j'aurais aimé avoir (on peut notamment réserver pour un autre jour).

Top of the Rock ©Kid Friendly

 

New York côté pratique

Nous logions au Club Quarters Hotel Middtown sur la 45e West. Top car extrêmement bien situé, avec une jolie chambre et un service impeccable, mais bruyant. Avec des enfants par contre je choisirais un quartier plus calme que Manhattan qui ne dort jamais vraiment.

Nous avions pris des New York City Pass avant de partir pour éviter de faire la queue dans les musées and co et parce que ça paraît plus économique. Nous avons en plus eu la chance de les avoir en promo. Attention, je redis ici, le City Pass ne dispense pas de réserver un créneau horaire pour monter à Top of the Rock.

 

Je ferai un billet dédié aux bonnes adresses pour manger et boire un verre...