Mes 5 séries Netflix du moment

Nous avons toujours regardé beaucoup de séries, avant même d'avoir les nains. Chaque année pour Noël , nous recevions une série que nous regardions intégralement pendant nos vacances. C'était notre petit moment nocciolata. Une fois les enfants arrivés, nous en avons regardé encore plus car difficile de se concentrer sur un film quand bébé a fait ou qu'on est sollicité pour un cauchemar ou autre. Depuis quelques années, nous avons un abonnement Netflix où nous regardons 95 % de séries (je ne trouve pas forcément la sélection de films extraordinaire)... En plus, on peut les voir en VO (et comme ça, pouf, tu as bonne conscience en plus, tu entretiens ton anglais !).

Voici mes coups de coeur et séries du moment.

 

Comment élever un super-héros

Comment élever un super-héros

Après la mort de son mari, Nicole découvre les super-pouvoirs de son fils Dion. Bien décidée à tout faire pour les cacher pour protéger Dion, elle va aussi tenter d'en découvrir l'origine.

Je ne suis pas spécialement fan des adaptations de comics et des films ou séries de super héros, mais j'ai adoré cette série que nous avons très vite finie. Peut-être parce ses personnages sont proches de monsieur et madame tout le monde au départ (la mère célibataire qui galère seule avec son fils, le parrain très pataud...) et qu'elle n'est pas trop noire pour une histoire de super héros. Je n'avais même pas fait attention au fait qu'elle était indiquée à partir de 7 ans car elle ne fait pas trop enfantine, mais cela explique son côté frais. J'ai bien envie de la regarder en famille maintenant (LittlePirate devrait adorer !) et j'espère qu'il y aura rapidement une 2e saison.

 

Atypical

Atypical

Sam, jeune autiste de 18 ans, décide un jour de trouver une petite copine. Son désir d'indépendance va bouleverser sa famille et tout remettre en question.

Nous étions passés à côté de cette série drôle et touchante où l'on suit Sam, ado souffrant de troubles autistiques qui veut s'émanciper, mais aussi Elsa, sa mère un peu trop proctectrice qui se sent désoeuvrée face à des enfants qui grandissent et ont moins besoin d'elle, Doug, le père qui a eu du mal à trouver sa place pendant l'enfance de ses enfants, et Casey, la  petite soeur de Sam qui se sent parfois un peu délaissée et qui est une des rares à ne pas tout passer à son grand frère...

La série aborde de façon intelligente la différence, les difficultés rencontrées par les parents, le regard de la société, le passage à l'âge adulte... tout en restant sur le registre de la comédie. Le tout avec des personnages attachants.

Nous avons quasiment fini la 3e saison et, pour une fois, il n'y a pas de baisse de régime, les 3 saisons sont au top.

 

The good place

The good place

À sa mort, l'égocentrique Eleanor Shellstrop se retrouve par erreur au "Bon endroit". Bien décidée à y rester, elle va tenter de devenir une meilleure personne, notamment avec l'aide de Chidi, son "âme soeur".

Une série comique au scénario original qui se déroule dans une ville en apparence parfaite avec de faux airs de Wisteria Lane. Les personnages sont drôles et hauts en couleur et le ton décalé.

Les 4 saisons sont inégales, la série s'est essouflée (vers la 3e saison il me semble), mais j'ai quand même envie de connaître la fin. En plus les épisodes sont courts (22 mn). Et puis, le personnage d'Eleanor un peu bitchy est raffraîchissant et attachant (Kristen Bell est hyper expressive).

 

Sex Education

Sex Education

Adolescent vierge et timide, Otis connaît tout sur le sexe par sa mère thérapeute. La rebelle Maeve va l'entraîner dans la création d'un cabinet de thérapie sexuelle clandestin au lycée.

On change totalement de registre cette fois, même si on reste sur une série comique... J'avoue que lorsque nous avons regardé le premier épisode, nous sommes restés assez dubitatifs car c'est assez crû (il y a au moins une scène olé olé par épisode).

Et puis... C'est drôle (la série est britannique donc il y a ce je ne sais quoi en plus de l'humour british) et surprenant. Maeve et Otis sont attachants et Gillian Anderson (alias Scully dans X files) est tellement savoureuse en sexologue extravertie, mais aussi très intrusive et castratrice vis-à-vis de son fils. Rien que pour elle, la série vaut le détour !

La saison 2 arrive en janvier, on a hâte !

 

Mindhunter

Mindhunter

A la fin des années 1970, deux agents du FBI se lancent dans une étude révolutionnaire sur la psychologie de tueurs en série sous les barreaux avec pour objectif de mieux les comprendre pour arrêter des tueurs en liberté.  

On passe cette fois à une série beaucoup plus sombre. J'adore l'atmosphère des années 70 qui est très bien retranscrite. On suit le trio assez improbable formé par les agents Bill Tench, vieux flic aguerri, Holden Ford, jeune flic doté d'un instinct hors pair mais un peu incontrôlable, et la psychologue Wendy Carr. Trois personnages torturés qui vont être à l'origine du profilage et de l'apparition du terme de tueur en série.

La série n'est pas gore, mais le récit des tueurs est parfois dur et on oscille entre fascination et répulsion. Une série prenante qui compte 2 saisons pour l'instant. A voir si on aime les thrillers. 

 

J'ai choisi de sélectionner 5 séries, mais il y en a tellement d'autres... Rain, Stranger Things (mais je trouve que passé la surprise de la 1ère saison, c'est toujours un peu le même topo), Black Mirror (qui a des épisodes excellentissimes, parfois dérangeants, parfois forçant la réflexion, et d'autres très bofs), 13 reasons why (mais j'ai du mal à rentrer dans la 3e saison)...

Et toi, tu regardes quoi ?