Copenhague en famille ©Kid Friendly

Le choix d’aller à Copenhague s’est fait un peu par hasard. Ce n’était pas une destination que j’avais en tête, mais les billets n’étaient pas chers. Plus habitués des pays anglo-saxons, je me suis dit que cela nous dépayserait un peu. 

Nous n’avons bien sûr pas regretté. Copenhague est une ville très agréable à découvrir. Et nous avons eu une météo de folie. Limite trop chaud ! 

Nous y avons passé un peu moins de 5 jours, avec nos 3 nains de 4, 8 et 10,5 ans. 

Nous avons opté pour la Copenhagen Card, récupérée à l’aéroport. Elle comprend 85 musées et attractions, les transports publics et permet de faire entrer 2 enfants de moins de 10 ans par adulte. Nous l’avons également prise pour notre 10,5 ans, mais je ne suis pas sûre que nous l'ayons rentabilisée. Les transports sont gratuits pour les moins de 12 ans et pas mal de musées pour les moins de 18 ans...

Le prix de la Copenhagen Card varie en fonction du nombre de jours d’utilisation. Pour 5 jours, elle nous a coûté 133€/adulte et 67€ pour SweetPrincess.

 

Mon ressenti sur la ville

Le Danemark est l'un des pays où les habitants sont les plus heureux au monde (la France est en 24e place). En tant que touriste, c'est assez difficile à évaluer. On ressent simplement que le rythme a l'air bien plus zen que chez nous. Les Danois finissent tôt et, quand il fait beau, ils sortent leur bateau et se baignent dans le port. Des plaisirs simples.

D'autres éléments contribuent certainement à cette zénitude comme les transports, bien plus friendly que chez nous : rampes ajoutées pour personnes handicapées, espaces poussettes et vélos dans le train, métros au niveau du quai (tellement plus pratique pour les poussettes et valises !).

Train vélo et poussette friendly ©Kid Friendly

Il y a énormément de vélos et pistes cyclables (et devine quoi, piétons, vélos, voitures, tout le monde respecte le code de la route !). D’après le Musée du Design, plus de 50 % des Danois utilisent ce moyen de locomotion qu’ils emmènent avec eux dans les transports.

Les rues sont propres (on voit des gens ramasser les bouteilles et cannettes qui sont conignées).

Les Danois sont très family friendly. Nous n'avons jamais eu de regards appuyés ou remarques quand nos enfants étaient pénibles (au restaurant par exemple !). Ce qui est assez surprenant, c'est qu'ils utilisent des landaux parfois assez tard pour les bébés et n'hésitent pas à les y mettre assis (avec des harnais ou coussins) ou sur le ventre.

Les magasins et musées ouvrent à 10h et ferment tôt. Les restaurants aussi a priori (mais nous avons pris nos dîners dans notre location).

 

Jour 1 : Indre By, Quartier latin et croisière

Arrivés tôt, nous avons commencé notre citytrip pour un petit déjeuner au Café Norden, en attendant l’ouverture du Magasin du Nord. Situé près de la station Kongens Nytorv, ce magasin offre la possibilité de laisser ses bagages gratuitement au service client au 5e étage (en plus c'est direct en métro depuis l'aéroport).

Le Café Norden était cité dans beaucoup de billets que j’ai lus comme étant une institution et effectivement tout était délicieux : les œufs brouillés, les crêpes (servies avec du skyr, espèce de fromage blanc très léger, et des fruits) et le brunch enfant (très copieux).

Café Norden ©Kid Friendly

Nous avons poursuivi avec un peu de shopping dans la rue piétonne Strøget et un passage au Legostore.

La marque Lego (de la contraction des mots danois "leg", jouer, et "godt", bien) a été créée en 1932 par Ole Kirk Christiansen qui fabriquait à l'époque des jouets en bois. En 1947, il achètera une machine à injecter du plastique et en 1958 il commencera l'export des fameuses petites briques.

Toutefois, même si la marque est danoise, le legostore est moins impressionnant que les magasins de Londres ou New York, avec finalement peu de constructions géantes.

Legostore Copenhague ©Kid Friendly

Pendant cette première matinée, nous nous sommes baladés dans le quartier historique : Indre By, le quartier latin avec des arrêts sur Gammeltorv & Nytorv (place où l'on trouve le Palais de Justice), Gråbrødretorv, la place des frères-Gris. Nous avons aussi fait un arrêt dans un square très design près d'une église.

Gråbrødretorv ©Kid Friendly

Copenhague ©Kid Friendly

Passage obligé ©Kid Friendly

Copenhagen ©Kid Friendly

Nous sommes montés en haut de la Rundetårn (visite inclus dans la Copenhagen Card), tour qui servait d'observatoire astronomique. Elle permet d’avoir un point de vue sympa sur Copenhague (35 m de haut). La montée se fait sans marche, ce qui est une bonne nouvelle. Il y a quand même un escalier très étroit à monter à la fin.

A noter avec un bambin : on peut laisser la poussette en bas. Nous avons préféré prendre la nôtre avec nous et nous l'avons juste pliée pour la montée finale (poussette Yoyo ultra compacte).

Vue de la Rundetårn ©Kid Friendly

En haut de la Rundetårn ©Kid Friendly

Sur le papier, prendre de quoi déjeuner aux Torvehallerne (les halles) et manger dans le parc Ørstedsparken paraissait super. Sauf qu’il était tard et que la fatigue commençait à se faire sentir (nous étions réveillés depuis 3h15). Il y avait du monde, les smørrebrøds (sandwiches ouverts) ne tentaient pas les enfants, il n'y avait rien de très adapté pour eux et il aurait fallu faire la queue sur plusieurs stands. Nous avons un peu erré et fini au Souls qui s’est avéré... être un resto vegan (ah ah ah, première et sûrement dernière fois où j'arriverai à traîner MonsieurChéri dans un restaurant végétalien !) ! Les burgers étaient bons, mais ni les enfants ni MonsieurChéri n'ont vraiment adhéré. 

Histoire de nous poser un peu, nous avons opté pour une croisière avec Canal Tours Copenhagen. C’est grosso modo l’équivalent des bateaux mouches, avec une croisière d’une heure commentée en anglais. Nous sommes passés devant l’opéra, Nyhavn, la petite sirène (de dos). Nous avons croisé des baigneurs partout. La croisière était agréable, mais un peu longue pour les enfants fatigués (qui se sont d'ailleurs endormis)...

Baigneurs danois ©Kid Friendly

Kastellet ©Kid Friendly

Tour sur les canaux de Copenhague ©Kid Friendly

Après ça, épuisés, nous sommes rentrés dîner dans notre appartement.

 

Jour 2 : petite sirène, design et carte postale

Nous sommes allés voir la petite sirène, Den Lille Havfrue. Symbole de Copenhague, elle a été offerte en 1913 par Carl Jacobsen à la ville et rend bien évidemment hommage au conte du Danois Hans Christian Andersen. 

La statue n’est pas si petite et plutôt poétique avec son air mélancolique. En revanche les touristes débarquent par cars entiers pour la voir, ce qui n’est pas très agréable.

La petite sirène ©Kid Friendly

Nous avons enchaîné avec une balade dans le Kastellet, la citadelle (plus vieille base militaire européenne en activité) entourée de fossés. Une promenade très verte et paisible à côté de l’agitation de la ville que j’ai beaucoup appréciée.

Kastellet ©Kid Friendly

Nous avons poursuivi en direction du Château d’Amalienborg où réside la reine Margrethe et où l'on peut assister tous les jours à la relève de la garde à 12h. Nous sommes arrivés 10 mn avant la relève et c’était parfait !

Relève de la garde ©Kid Friendly

Nous avions repéré en chemin le Café Oscar qui proposait des menus enfants avec des burgers (non vegans !) et des smørrebrøds, salades et burgers pour les adultes. Nous y sommes donc retournés. Tout était bon et frais, mais 10€ la tartine à l’avocat ça fait un peu mal !

Smørrebrød ©Kid Friendly

Après le déjeuner, nous avons visité le Design museum situé à 2 pas. Il n’est pas spécialement kids friendly ni interactif, néanmoins les enfants ont aimé l'exposition permanente sur le design. Le parcours n’était pas super clair, mais c’était rigolo à faire (et compris dans la Copenhagen card). Nous y avons passé une petite heure. 

A savoir : il y a des consignes gratuites à l’entrée où il faut laisser poussette et sacs, y compris le sac à main. 

Musée du Design Copenhague ©Kid Friendly

Designmuseum Danmark ©Kid Friendly

Nous avons continué le long du quai Larsens Plad, pris une boisson en terrasse (où tu trouveras sur les chaises des plaids pour te réchauffer si tu as froid), croisé l'opéra (surnommé le grille-pain) et observé les baigneurs.

Opéra de Copenhague ©Kid Friendly

Copenhague ©Kid Friendly

Nous sommes finalement arrivé à Nyhavn, le fameux petit port coloré de carte postale.

Nyhavn ©Kid Friendly

La journée s’est finie dans un parc avec une petite aire de jeux, le Kongens Have. Petit fail : nous aurions dû en profiter pour aller voir les joyaux de la couronne au Château de Rosenborg situé à côté...

To be continued avec mon coup de coeur du séjour...